Méthode SymptoThermique

Régulation naturelle des naissances

Sommaire

. Introduction

. Cycle physiologique

. Signe de la glaire

. Signe de la température

. Signe complémentaire : le col

. Début du cycle - Jour sommet - Union - Commentaire

. Interprétation

. Analyse automatique

. Cas particuliers


Présentation

Méthode SymptoThermique est une application gratuite pour iPhone disponible sur l'App Store, aidant à la régulation naturelle des naissances. Il s'agit d'une méthode d'auto-observation permettant :

  • . A toute jeune fille et à toute femme de mieux découvrir et connaître le fonctionnement de son corps, de son cycle.
  • . De déterminer le début et la fin de sa phase de fertilité en s'appuyant sur les signes de la glaire et de la température.
  • . A tout couple, dans un dialogue basé sur la confiance et la tendresse, de faire le choix responsable d'accueillir un nouvel enfant ou bien d'espacer les naissances, voir de ne plus en attendre.

Connaître sa fertilité, permet non seulement de mieux découvrir sa féminité, mais aussi fait grandir notre sens de la responsabilité. Les méthodes d'auto-observation, vécues au sein du couple sont source d'un plus grand dialogue, d'une plus grande confiance et d'un plus grand amour.

Les explications de cette aide ne permettent pas de répondre à tous les cas particuliers. Pour une bonne utilisation de cette méthode symptothermique, il est donc important de contacter et d'être formé par une monitrice* de votre pays.


* France : on peut contacter les moniteurs du CLER : https://www.methodes-naturelles.fr/

  Suisse : on peut contacter les moniteurs d'AVIFA : https://www.avifa.ch/fr/accueil/accueil.html/

  Italie : Camen

Cycle physiologique

On distinguera 3 phases consécutives entre le début du cycle jusqu'au cycle suivant :

Phase de latence : Période non fertile

Concerne les règles et après les règles jusqu'à l'apparition de la glaire.

  • . Hypophyse et ovaires au repos.
  • . Absence de glaire.
  • . Température basale basse.
  • . Col de l'utérus bas, fermé avec bouchon muqueux.

Attention, en cas de première partie de cycle courte, la sécrétion de la glaire peut débuter durant les règles et donc être cachée par celles-ci.

Phase fertile :

C'est la phase pré-ovulatoire et ovulatoire.

  • . L'hypophyse se réveille et stimule les ovaires. Augmentation de l'œstrogène.
  • . Apparition de la glaire qui est de plus en plus fluide jusqu'à l'ovulation.
  • . La température est toujours basse.
  • . Le col se redresse, s'ouvre et se ramollit.

Au moment de l'ovulation, il est possible de ressentir une petite douleur ovarienne ou un petit saignement.

Possible deuxième ovulation uniquement 12 à 24h après la première.

Phase post-ovulatoire : Période non fertile

  • . La glaire diminue ou disparaît.
  • . La température augmente d'au moins 0,3°C ou 0,6°F et reste en plateau : c'est le décalage de température (effet de la progestérone).
  • . Le col s'abaisse, se ferme, redevient dur.

Après le 3ème jour au matin en plateau, le couple devient infertile.

Durées du cycle, de l'ovule et des spermatozoïdes :

Durée du cycle : la partie entre le premier jour du cycle et l'ovulation est de durée variable. La partie entre l'ovulation et la fin du cycle dure environ 12 à 16 jours.

La durée de vie d'un ovule est de 24H.

Les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu'à 5 jours en présence de glaire.


Signe de la glaire

    But : L'apparition d'une sensation d'humidité ou l'observation de la glaire détermine le début de la phase fertile.

    Méthode

    • . Sensation :
    • C'est ce que ressent la femme durant la journée au niveau de la vulve : sec, humide, mouillé, lubrifiée.

  • . Observation :
  • C'est ce que la femme observe au niveau de la vulve en passant ses doigts sur la vulve ou avec du papier hygiénique : glaire épaisse, glaire crémeuse, glaire fluide et filante.

  • . En pratique :
  • On relève 3 fois dans la journée la sensation et l'observation et on note le soir, après avoir sélectionné la date du jour, les constatations les plus fertiles dans Méthode SymptoThermique.

Parfois, on peut constater la présence de sécrétions vaginales. Il faut faire la différence avec de la glaire car on n'est pas fertile en présence de sécrétions vaginales seules. Au début, il faut s'aider de l'aide d'une monitrice pour bien les reconnaître.


Signe de la température

But : Permet de déterminer la fin de la phase de fertilité après le 3ème jour au matin de plateau de température haut et stable.

Méthode

La température est prise au réveil, avant tout lever, et avant la tétée en cas d'allaitement. En cas de lever la nuit, il faut un repos d'une heure pour obtenir la bonne température.

La température se prend au niveau rectal, vaginal (3 minutes) ou buccale (5 minutes).

Utiliser toujours le même thermomètre, si possible au gallium, avec des graduations au centième. Vous pouvez utiliser un thermomètre en Celsius ou Fahrenheit mais il ne faut pas changer durant le même cycle car sinon cela peut entrainer des erreurs d'interprétations.

Après sélection de la date du jour, on note la température dans Méthode SymptoThermique.

Si elle a été prise plus d'une heure après l'heure habituelle de prise, le préciser dans la zone de commentaire pour aider à l'interprétation. Ex : +2H.

Détermination du 3ème jour de température haute et stable

Après l'ovulation, la température basale monte de quelques dixièmes de degrés et se stabilise en plateau haut jusqu'aux règles suivantes ou reste en plateau en cas de grossesse. L'observation d'une température haute et stable permet de dire que l'ovulation a eu lieu et que la femme est redevenue infertile.

. Repérer le décalage de température :

  • . Pas trop vite : pas plus de 0,4°C ou 0,8°F en une nuit.
  • . Pas trop tôt dans le cycle : rarement avant le 10ème jour.

. Repérer 3 points consécutifs :

  • . Hauts : 3 points égaux ou supérieurs à la ligne haute (trait rouge).
  • . Stables : Il ne doit pas y avoir plus de 0,1°C ou 0,2°F de différence entre le premier et le troisième point. Le deuxième point ne peut avoir 0,2°C ou 0,4°F de différence avec le premier jour.

En pratique sur Méthode SymptoThermique

. Dernier point bas

Il faut repérer le dernier point bas de température avant le décalage thermique. On le note de façon rétrospective en sélectionnant 'Oui' au niveau 'Dernier point bas'. Cela dessinera trois traits :

  • . Un bleu (ligne basale) qui sera la moyenne des 6 derniers points de températures.
  • . Un orange décalé de 0,2°C ou 0,4°F.
  • . Un rouge décalé de 0.3°C ou 0.6°F.

On utilise le trait haut (trait rouge) pour repérer les 3 points consécutifs hauts et stables.

. T° analysable

Si un point n'est pas interprétable (Ex : fièvre due à une angine), sélectionner 'Non ' au niveau de 'T° analysable' ce qui éliminera le point du calcul de la 'ligne basale'.

. Ligne basale

Habituellement, la 'ligne basale' se calcule sur 6 points. Mais en cas de cycle long, après une naissance ou après prise de pilule, l'analyse de la 'ligne basale' doit se faire sur 21 points.  


Signe complémentaire : le col de l'utérus

But : Pour déterminer le début de la phase de fertilité, le signe de la glaire est suffisant pour la majorité des femmes. Mais parfois cela est insuffisant et on s'aide de l'observation du col.

Méthode

On fait l'observation le soir, après lavage des mains et avoir uriné.

Debout le pied sur une chaise, on introduit l'index et le majeur dans le vagin, dirigés en haut et en arrière.

Après avoir sélectionné la date, on note dans Méthode SymptoThermique :

  • . La hauteur : bas - moyen, haut
  • . L'ouverture de l'orifice : fermé - ouvert
  • . La présence de glaire : pas de glaire - glaire
  • . La dureté : dur (comme le bout du nez) - mou (comme le lobe de l'oreille)

Apprendre à bien observer le signe du col nécessite au début l'aide d'une monitrice.


Début de cycle - Jour sommet - Union - Commentaire

Début de cycle

Le début de cycle correspond au premier jour des règles. Le noter dans Méthode SymptoThermique permettra l'affichage des jours du cycle et de naviguer entre les cycles.

Jour sommet

C'est le dernier jour de sensation d'humidité et de glaire filante suivi le lendemain d'un grand changement dans la sensation et l'aspect associé à un décalage de température.

On le note dans Méthode SymptoThermique le lendemain soir en ayant sélectionné la date de la veille.

Union

On le note dans Méthode SymptoThermique quand on a une union dans la première partie de cycle.

Après le décalage de température, on note dans Méthode SymptoThermique la première union mais il n'est pas utile de noter les suivantes car cela ne change pas l'interprétation.

Commentaire

Zone de texte libre permettant de noter toute information utile pour aider à l'interprétation du cycle. Exemples :

  • . 'Douleur abdominale'
  • . '+2H' si température prise 2H après l'heure habituelle
  • . 'Angine' expliquant un pic de température 


Interprétation

Phase de fertilité :

Débute avec l'apparition de sensation d'humidité ou de glaire.

Finit le 3ème jour au matin du plateau de température après décalage de 0,3°C ou 0,6°F de température stable.

Analyse :

Règle 1 : Durant les règles, en cas de cycle court, il peut déjà y avoir de la glaire non vue à cause des règles. On ne sait donc pas quand commence la phase de fertilité.

  • . On note 'Indéterminée' ou ' ?'.

Règle 2 : Après les règles et avant l'apparition du signe de la glaire, le couple est infertile le soir.

  • . On note 'Infertile le soir' ou 'Is'.

Le lendemain d'une union, le couple ne peut pas connaître sa fertilité car la glaire peut être masquée par le sperme résiduel de la veille. Donc pas d'union deux soir de suite.

  • . On note 'Indéterminée' ou ' ?' le lendemain d'une union.

Règle 3 : Après un épisode de glaire ou de saignement (non suivi d'un décalage de température, donc avant l'ovulation), le couple redevient infertile qu'après le 4ème soir sans glaire ni sensation.

  • . On note 'Fertile' ou 'F' en présence de glaire.
  • . On note 'Indéterminée' ou ' ?' en présence de saignement.
  • . On note 'Indéterminée' ou ' ?' les 3 jours suivants la présence de glaire ou d'un saignement.

Règle 4 : Dès qu'apparait la glaire ou une sensation d'humidité, le couple est fertile.

  • . On note 'Fertile' ou 'F'.

Règle 5 : Après le décalage de température, le couple redevient infertile le 3ème jour au matin après que la température soit stable avec un décalage de 0,3°C ou 0,6°F.

  • . On note 'Infertile le jour' ou 'Ij' à partir du 3ème jour au matin.

Règle 6 : S'il manque une donnée pour l'analyse :

. 'L'analyse est impossible' et on note : '??'.

. Les 3 jours suivant seront notés 'Indéterminée' : '?'.

Si on désire éviter une grossesse :

On pourra avoir des unions uniquement quand le couple est 'Infertile le soir' (première partie de cycle) ou 'Infertile le jour' (deuxième partie de cycle).

Si on désire attendre un enfant :

On s'unira autour du jour sommet.


Analyse automatique

L'application 'Méthode SymptoThermique' fournit une analyse automatique. Sa qualité dépend de la qualité de vos observations.

Pour que l'application puisse réaliser l'analyse, il faut préciser le 'Début du cycle', saisir les données dans 'Observation', 'Sensation' et 'Température' dont le 'Dernier point bas' le jour du décalage de température.

S'il manque une donnée pour l'analyse, l'analyse automatique est impossible et l'application note : '??'. Les 3 jours suivant seront notés indéterminés : '?'.

Cas particuliers

Il est conseiller de se faire aider par une monitrice en cas de cas particulier

Décalage de température insuffisant

Certaines femmes présentent un décalage de température seulement de 0,2°C ou 0,4°F.

Dans ce cas, on utilise la courbe orange pour déterminer le plateau haut et le couple est infertile à partir du 4ème jour au matin au lieu du 3ème jour au matin.

Cycle long

Lorsqu'il y a 30 jours ou plus entre le premier jour du cycle et le décalage de température, la 'ligne basale' doit être calculée sur 21 points au lieu de 6.

Post pilule

Pour les 3 premiers cycles après l'arrêt de la pilule, la 'ligne basale' doit être calculée sur 21 points au lieu de 6.

On utilise obligatoirement un décalage de 0,3°C ou 0,6°F (trait rouge) pour l'interprétation.

Le couple est infertile à partir du 5ème jour au matin.

Grossesse

Quand un décalage de température est suivi d'un plateau de plus de 20 jours, c'est qu'il y a une grossesse en cours.

Post-partum

Si vous n'allaitez pas votre enfant et que vous avez pris du Parlodel (bromocriptine), la femme redevient fertile 2 semaines après l'accouchement.

Si vous n'allaitez pas votre enfant, la femme redevient fertile 3 semaines après l'accouchement.

En cas d'allaitement mixte, la femme redevient fertile 4 semaines après l'accouchement.

En cas d'allaitement complet, la femme redevient fertile 5 semaines après l'accouchement.

En cas d'allaitement complet avec 6 tétées par jour, la femme est infertile jusqu'aux 6 mois de l'enfant sauf si elle a son retour de couche entretemps.

Ensuite la femme reprend ses observations avec les mêmes règles d'interprétations habituelles sauf pour le premier cycle :

. La 'ligne basale' doit être calculée sur 21 points au lieu de 6.

. On utilise obligatoirement un décalage de 0,3°C ou 0,6°F (trait rouge) pour l'interprétation.

. Le couple est infertile à partir du 5ème jour au matin.